Choisir les composants d’un ordinateur

Avant de commencer

Il faut déjà savoir que les composants ne sont pas tous compatibles les uns avec les autres… Cela paraît logique quand on pense processeur + carte mère mais, il faut aussi savoir pousser les choses un peu plus loin comme nous allons le voir plus bas dans cet article.

Les configurateurs en ligne

C’est effectivement une bonne idée car certains comme TopAchat, Materiel.net voir même LDLC proposent des outils dans leur algorithme qui permet d’éviter à l’internaute de se tromper notamment avec le processeur + carte mère c’est donc, une très bonne solution pour débuter ses premiers montages et éviter le maximum d’erreurs.

Le couple Processeur + Carte mère

De manière générale, c’est les premières pièces qu’un monteur sélectionne en fonction de ce que le client veut pouvoir faire avec son ordinateur. D’abord, expliquons comment tout ça fonctionne (grossièrement, évidemment).

Photo d’un processeur et de son emplacement sur une carte mère.

Processeur : C’est lui qui va effectuer tous les calculs de l’ordinateur. Vous savez qu’un ordinateur c’est simplement une grosse calculette. Plus les calculs seront effectués rapidement, plus votre ordinateur sera performant, c’est donc logique.

Carte mère : C’est elle qui va connecter tous les composants entre eux et qui va gérer l’alimentation. Son panneau arrière va permettre de connecter les câbles USB, votre câble ethernet, etc. Comme son nom l’indique, c’est la maman qui gère tout.

Pour choisir son processeur, il va d’abord falloir choisir la marque qui l’a fabriqué. Vous avez deux choix : AMD ou Intel ce sont les deux fabricants de processeurs qui se font la guerre. A l’époque, (vers les années 2000) AMD avait une réputation de bas de gamme avec des processeurs qui n’étaient pas vraiment bons du coup, Intel avait la main mise sur toutes les configurations. Maintenant, la donne a changé et AMD fait de plus en plus de processeurs d’une qualité même supérieure à Intel tout en ayant des rapports qualité/prix incroyables. Vous l’aurez compris, tout va dépendre de votre budget.

Les caractéristiques qu’il faut regarder sur le processeur :

  • La cadence du processeur : Elle s’exprime en GHz. Aujourd’hui, beaucoup de processeurs ont une cadence « faible » mais possèdent un boost automatique allant jusqu’à 4.5 GHz par exemple en fonction de l’utilisation du processeur. Donc, regardez bien cette caractéristique et n’ayez pas peur de regarder la fiche technique.
  • Le nombre de coeurs : Octo-core, Hexa-core, 我會說中文… Bon d’accord. Selon la future utilisation de votre ordinateur, plus vous aurez de coeurs, mieux ce sera. Autant vous dire que si ce n’est que pour aller sur Facebook et Twitter, avoir 24 coeurs ne servira strictement à rien.
  • Son « socket » : On appelle le socket le nom de son emplacement. Voici quelques exemples : AM411512011-v3, etc. Cela peut sembler technique mais pas du tout. Il suffit juste de vous le noter quelque part car pour choisir votre carte mère, le socket va être très important. Par exemple, un processeur au socket AM4 ne rentrera pas dans un socket 1151 ou alors sera trop petit.
  • La mémoire RAM max : Le processeur peut travailler avec une cadence de RAM max indiquée par le constructeur du processeur. Si votre processeur ne prend pas plus de 1337 MHz en RAM et que vous en achetez à 2777 MHz, vous aurez perdu de l’argent sur votre config car votre RAM sera bridée.

Note importante : Regardez si votre processeur contient un ventirard. Il s’agit du ventilateur de base fournit avec le processeur. Dans le cas où aucun n’est fournit, il va falloir investir dans un ventilateur.

Les caractéristiques qu’il faut regarder sur la carte mère :

  • Le fameux socket : Il doit être le même que le processeur que vous avez choisis. Sinon, votre processeur ne rentrera pas dans son emplacement ou sera bien trop petit. Faites donc très attention à ça même si les configurateurs en ligne permettent d’éviter de se tromper sur ce sujet.
  • La mémoire RAM max : La carte mère a des consignes très strictes en ce qui concerne la mémoire RAM. Si elle ne prend en charge que du 1337 MHz et que vous prenez des RAM à 2777 MHz, elle va brider vos RAM et vous aurez acheté des RAM plus coûteuses pour rien. Ne vous inquiétez pas, on va détailler tout ça dans la partie juste en dessous.
  • Les goûts et couleurs : Si vous voulez qu’elle s’illumine, le nombre de ports USB que vous voulez à l’arrière, etc. Tout le reste n’est qu’une question de goût et couleur aujourd’hui. La plupart des cartes mères prennent maintenant les disques NVMe et le SATA 6.

Passons maintenant à la mémoire vive (RAM)

Pour commencer, il faut qu’elle soit compatible avec votre carte mère ainsi que votre processeur comme on l’a vu plus haut. En effet, si votre processeur ou votre carte mère n’accepte pas une cadence supérieure à 1337 MHz, votre RAM sera bridée et vous aurez payé des RAM plus coûteuses pour rien, ce serait dommage.

Photo de barrettes de RAM.

Quelle est le rôle de la RAM ? Son rôle est de stocker de la mémoire « vive » qui ne reste pas longtemps dedans. Par exemple, quand vous chargez une page internet, un cookie peut être stocké dedans. Quand vous chargez une MAP sur un jeu, la map peut être stockée dedans. Ce qu’il faut retenir c’est que la RAM est une mémoire avec une certaine durée de vie. Lorsque vous éteignez votre ordinateur, la RAM est vide. C’est un peu comme un disque dur sauf que lui, garde tous les fichiers et dossiers à moins que vous décidiez de les supprimer.

Le standard aujourd’hui pour les jeux vidéo est de minimum 8 Go et encore… Plus on avance dans le temps, plus les jeux sont gourmands en ressources. Ne faites pas la tête car la RAM c’est la pièce la plus facile à changer sur un ordinateur donc au pire des cas, vous pouvez prendre 2 barrettes de 4 Go et les changer l’année prochaine ! Personnellement, mon ordinateur tourne actuellement avec 16 Go de RAM.

Passons à la carte graphique, la plus aimée et détestée

La plus aimée car elle fait le bonheur des gamers et la plus détestée car en général, c’est la pièce la plus coûteuse de l’ordinateur en fonction de ce qu’on veut faire avec.

Photo de plusieurs cartes graphiques.

A quoi sert la carte graphique ? Grossièrement, elle travaille en couple avec le processeur. Vous devez sûrement savoir qu’un ordinateur, c’est une grosse calculatrice comme on l’a dit plus haut mais aussi et surtout, une suite de 0 et de 1. Pour rendre tout ça compréhensible pour l’humain, on fait appel à la carte graphique qui va traduire ça sur un écran. Plus elle sera puissante, plus elle sera capable de faire des calculs rapidement et d’avoir un plus gros débit de calcul ainsi que de pouvoir effectuer des calculs complexes.

En général, les gamers privilégient beaucoup du budget sur cette pièce et pour cause, plus elle sera puissante (donc coûteuse), plus elle pourra afficher vos jeux préférés en ULTRA haute définition sans aucun problème. L’erreur a ne surtout pas faire, c’est de tout mettre dans la carte graphique et de mettre de côté le processeur… Ils travaillent ensemble je vous rappel donc, il faut trouver un juste équilibre.

Les caractéristiques qu’il faut voir :

  • Sa capacité (2 Go, 8 Go, 11 Go,…)
  • Le type de mémoire utilisée (GDDR4, GDDR5,…)

Parlons quand même du disque dur

Il existe actuellement 3 types de disque dur pour les particuliers : HDD, SSD, NVMe. La plus grosse différence se trouve entre le HDD et le SSD. Le HDD est un disque dit « mécanique » c’est à dire qu’à l’intérieur, vous allez retrouver une pièce qui tourne comme un horloge pour graver vos données et les lire. Si cette pièce tombe en panne, votre disque est mort. Le SSD quand à lui est à 100% numérique. Il n’a besoin d’aucune pièce mécanique pour fonctionner ce qui le rend bien plus rapide qu’un HDD.

Le NVMe lui est à part. Il est directement connecté à la carte mère via une petite encoche dédiée et ses taux de transferts sont bien plus élevés que n’importe quel autre type de disque dur. Ce qui rend les démarrages de Windows par exemple extrêmement rapides, les chargements rapides, etc. Vous l’aurez compris, un gamer va donc privilégier le NVMe pour avoir un ordinateur rapide dans son ensemble.

Le boitier et l’alimentation

Pour le boitier, c’est une question de goût et couleur mais pas que… Souvenez vous de votre carte mère, quelle est sa taille ? ATX, micro-ATX, etc. ? En fonction de sa taille (inscrite sur la fiche technique), vous allez devoir choisir un boitier compatible… Ce serait bête d’avoir une carte mère trop grosse pour rentrer dans un petit boitier. Le système est le même pour la carte graphique. Une carte graphique puissante est en général volumineuse, faites-y attention. Pour le reste, libre court à votre imagination ainsi que vos goûts.

L’alimentation… Une partie bien trop souvent dénigrée et pourtant, si importante… Il est toujours préférable de prendre des alimentations certifiées gold et qui soient modulaires pour faciliter la tâche au monteur de votre PC. Le fait qu’elle soit modulaire signifie simplement que les fils ne sont pas connectés de base. Il faut les connecter à l’alimentation + aux pièces ce qui permet de faire un câble management idéal.

La certification de votre alimentation joue un rôle crucial sur la durée de vie de votre ordinateur et sur sa protection en cas de coupure ou coupe-circuit par exemple. Certaines cartes mères possèdent aussi des fonctionnalités semblables mais, n’oubliez pas l’alimentation car c’est elle qui va pomper l’électricité dans votre prise de 220 volts.